Blog & actus

Le Jour d’après, le futur d’une société ébranlée dans ses fondements. Quelles mutations de nos modèles de consommation ?

L’ObSoCo met en place un dispositif exceptionnel pour nous aider à comprendre si et comment le COVID-19, cet événement sans précédent, accélère les mutations déjà à l’oeuvre dans notre société et nos modèles de consommation. 


La pandémie de Coronavirus ébranle les bases de la modernité avancée : pour 85 % des Français interrogés « le coronavirus met en évidence les limites de notre système de développement ». Les effets se traduisent par

  • Le changement du rapport à l’espace et au temps et les restrictions de liberté
  • L’inquiétude sanitaire, la santé est n°1 des priorités des sociétés hypermodernes. 
  • Une inquiétude qui se nourrit de la surabondance de l’information.
  • Une défiance massive à l’égard du politique notamment pour gérer la crise
  • Les conséquences économiques et sociales et le renforcement des inégalités. 

La vie durant le confinement : des germes de changements pour l’avenir ? 56 % des Français interrogés se disent convaincus qu’une fois la pandémie terminée, certaines de leurs habitudes vont changer”.

  • Le “faire soi-même” : cette manière de faire structure les nouveaux temps de la vie quotidienne, relie parfois les membres du foyer, et produit du bien-être eudémonique. 
  • Les nouvelles modalités du travail : les actifs éprouvent des difficultés techniques, managériales ou de surcharge en cas de télétravail avec le sentiment d’une meilleure maîtrise de l’organisation du temps tout en conservant une activité sociale.
  • Le confinement modifie également les manières de consommer et d’acheter. 
  • Les modalités des relations sociales : paradoxalement le confinement  éloigne souvent les proches, sur le plan spatial, et rapproche les lointains via le numérique. 
  • Le confinement est propice à la prise de recul sur ses habitudes et son style de vie, voire sur son rapport au monde. 

La crise intervient dans un contexte de défiance systémique. Elle ébranle une société dont l’équilibre et le sens reposent sur l’hyperconsommation. 

  • La société occidentale est en proie à une crise de sens 
  • La remise en cause d’un des piliers de la modernité occidentale, le progrès
  • Les limites de notre capacité de maîtrise du monde sont atteintes voire dépassées 

Que naîtra de cette remise en cause des piliers de la civilisation occidentale ? 

Celle-ci peut nous mener au pire comme au meilleur. Sans exclure, qu’une fois le choc passé, la sidération dissipée, on en revienne au business as usual…


Pour aller plus loin


Photo by Mike Meyers on Unsplash

Pour aller plus loin

Rencontrons nous, échangeons nos 06

1

Obligatoire
Obligatoire

2

Obligatoire

Les informations recueillies sont utilisées pour la gestion de la clientèle et du support client. Conformément au "règlement général sur la protection des données personnelles", vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données en contactant le CRI par email (fleurke@le-cri.com). Consulter les détails du consentement.


Combien font huit moins deux ? (chiffres) :

Haut de page